Depuis une dizaine d’années, nous avons pour objectif de remonter progressivement une population de gibier naturel. Au sortir d’un hiver particulièrement pluvieux, nous avons la satisfaction de constater la présence de nombreux couples de perdreaux tant gris que rouges et d’une bonne population de faisans. A ce titre, le récent comptage de coqs chanteurs est très encourageant. Espérons que la météo perturbée de ce printemps permette néanmoins de belles éclosions. Nous sommes particulièrement vigilants sur le piégeage afin que les couvées puissent prospérer. Ces populations seront complétées par du gibier d’élevage sélectionné pour ses qualités de vol laissant augurer de belles chasses à l’automne dans ce territoire préservé du sud de la Sarthe.